1 – La connaissance

Pour connaître la parole de Dieu (la Bible), il faut premièrement la lire : l’ancien et le nouveau testament et ensuite il faut la retenir. Il faut être capable de citer un verset mais également sa référence. Exemple : La Bible dit dans le nouveau testament dans l’évangile de Jean au chapitre 3 au verset 16 (Jean 3 : 16) que Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle.

 

2 – La compréhension

Lorsque nous connaissons la parole, il faut ensuite la comprendre car nous pouvons la lire ou l’écouter sans forcément la comprendre. Si vous êtes sur la route et que vous entendez la sirène d’une ambulance, vous l’entendez mais vous ne savez peut être pas qu’il faut lui céder le passage. De la même manière, vous pouvez lire ou écouter la parole sans la comprendre. Pour comprendre la parole de Dieu, il faut l’étudier et la méditer. Et plus vous développez votre relation personnelle avec Dieu dans la prière et plus son esprit (le Saint Esprit) vous révèle sa parole pour vous permettre de la comprendre. Dieu a également donné à l’église les ministères (apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs) pour nous aider à comprendre sa parole (Ephésiens 4 : 11).

 

3 – La mise en pratique

La finalité, c’est de mettre en pratique la parole de Dieu. Ce n’est qu’à cette condition qu’elle aura de réels effets dans nos vies. La connaissance et la compréhension nous feront du bien car la Bible dit que vous connaîtrez la vérité et elle vous affranchira (Jean 8 : 32). Mais comme le dit l’épître de Jacques (Jacques 1 : 22) « mettez en pratique la parole » « car si quelqu’un écoute la parole sans la mettre en pratique il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, et qui après s’être regardé, s’en va et oublie aussitôt comment il était. ». Autrement dit, si vous écoutez sans mettre en pratique c’est comme si vous n’aviez rien fait !

 

Tania. M